Accueil Hemochromatose Iconotech Informatique
 
 
Plan
  • Introduction
  • Technique
  • Indications
  • Résultats

  •     - Calcul à 0,5T
        - Calcul à 1T
        - Calcul à 1,5T
  • Rate...
  • Biblio
  •  
     
     
    Fer, foie et IRM - Technique des examens IRM
    Yves Gandon - Imagerie Médicale, Rennes.

     

    Globalement la technique repose sur l'utilisation de deux ou trois séquences en écho de gradient et éventuellement d'une séquence en écho de spin. L'utilisation de séquences en écho de gradient (GRE), plus sensibles à la présence de fer, a permis d'abaisser le seuil de détection (7, 24, 27), par rapport  à des séquences en écho de spin (18). Une technique rigoureuse est cependant indispensable pour minimiser les risques d'erreurs.
     

       Séquences IRM

    Sur les séquences en écho de gradient la baisse du signal du foie est spécifique de la présence de fer à condition que l'on utilise des TE « in-phase ». En effet, la présence d'une stéatose peut entrainer une diminution du signal hépatique sur les TEs « out of phase » (29-30).

    Il est important que le signal soit homogène dans l'ensemble du champ d'analyse. On ne doit donc pas utiliser une antenne de surface (antenne torso en particulier) mais acquérir les images avec une antenne « corps ». Il faut éviter tout ce qui peut altérer l'homogénéité du champ magnétique (élément métallique dans le tunnel).

    Il est nécessaire de réaliser plusieurs séquences en écho de gradient avec un TR constant de 120 ms mais en utilisant différents TE « in phase » (4-30 ms) et deux angles de bascule (20°-90°) selon la pondération souhaitée. En écho de gradient, la valeur d'un TE « in phase » étant dépendante du champ magnétique (le TE doit être un facteur de 6,8 ms/Bo en Tesla), le protocole a donc été adapté au champ magnétique.

    Les séquences potentielles sont (les séquencesen gras sont indispensables) :
     
    0.5 T 1.0 T 1.5 T
    Séquence GRE "T1" 120/14/90° 120/7/90° 120/4/90°
    Séquence GRE "DP" 120/14/20° 120/7/20° 120/4/20°
    Séquence GRE "T2" 120/28/20° 120/14/20° 120/9/20°
    Séquence GRE "T2+" - 120/21/20° 120/14/20°
    Séquence GRE "T2++" - - 120/21/20°
     

    Le champ d'analyse doit être adapté à la corpulence du patient (30-45 cm) pour éviter d'avoir trop de noir autour de l'abdomen. En utilisant une seule excitation et une matrice de 128 pour la phase, la durée d'une acquisition en écho de gradient est de l'ordre de 15 secondes. L'épaisseur est habituellement de 10 mm (ou même de 15 mm à 0,5 T pour améliorer le signal). Il n'est pas nécessaire d'ajouter des pré-saturations.


     
       En pratique

    En pratique, on commence une exploration par un repérage coronal rapide en apnée.

    Puis on effectue une série en écho de gradient "T1" qui permet d'obtenir une analyse morphologique du foie, de bien repérer la rate et le pancréas et de rechercher une lésion hypointense au niveau du foie. Si l'on souhaite couvrir l'ensemble du foie, il faut souvent effectuer plusieurs acquisitions. Cette séquence n'est cependant pas réellement utile pour la quantification du fer dans le foie.

    En effet, la séquence en "DP" (densité de protons) va être préférée pour la quantification des surcharges nettes (entre 100 et 250 µmol/g). Il n'est a priori pas nécessaire de couvrir tout le foie avec cette séquence.

    Ensuite :

    • si la surcharge est importante (signal du foie effondré, F/M<0,3) elle sera difficile à quantifier avec l'IRM mais ce n'est pas fondamental de faire la différence entre une surcharge de 300µmol/g et une surcharge de 700µmol/g. Il n'est pas utile d'effectuer des séquences plus sensibles qui montreraient un effondrement total du signal du foie. En revanche, si le patient a plus de 45 ans, il peut être intéressant de couvrir tout le foie (en utilisant des coupes de 5-7 mm d'épaisseur) avec une séquence de bonne qualité et assez sensible au fer (GRE "DP" ou SSFSE) afin de rechercher un nodule dépourvu de fer.
    • si la surcharge est moins nette, il faut obtenir des séquences plus sensibles (séquence en "T2", "T2+" voire "T2++").
    Installation du patient comprise, la durée totale d'une exploration est de l'ordre de 15 minutes.

     
       Mesures de signal IRM

    Les mesures doivent être réalisées pour chaque séquence par l'intermédiaire de ROIs (« Region Of Interest ») de plus d'un cm2. Je conseille d'en placer 3 sur le foie droit et 2 sur les muscles para-spinaux. Ces mesures du signal du foie et du muscle doivent se faire sur la même coupe.

    Il faut éviter les vaisseaux intra-hépatiques, les zones hétérogènes et les artéfacts, en particulier ceux liés à l'air pulmonaire au niveau des culs-de-sacs postérieurs.
     

      Résultats ...  
     

    Modifié le 10 Juin 2001 Ecrire au responsable